Descriptif du projet


Enumération des cas d’usages :

Optimisation des stocks inter-îlots d’une ligne de ferrage PSA,
Optimisation des diagrammes automatologiques (PSA),
Simulateur d’assemblage des tranches d’un navire (Naval Group),
Equilibrage d’une ligne d’assemblage (Safran).

L’objectif du projet Sodalite est d’abord de réduire cette « discontinuité numérique » au travers d’une architecture originale fondée sur :

Une notion de « modèle unique » matérialisée par un langage de modélisation dit « langage pivot » (CEA List),
Une configuration du logiciel Karren (DPS) pour garantir la cohérence des données issues de différents modules de simulation/optimisation, qui sont réinjectées dans le « modèle unique »,
Des connecteurs qui interfacent ces modules de simulation/optimisation à l’architecture Sodalite.

Les innovations majeures


Langage pivot

Standardisation des différents points de vue

Jumeau numérique

Pour la conception et l'évaluation

L'optimisation

Par association d'algorithmes avancés à la simulation

Contribution et bénéfices de chaque partenaire


DPS : Un connecteur entre Papyrus et Karren qui permettra de synchroniser les paramètres de simulation entre les différents systèmes qui implémenteront le langage pivot.
Bénéfices : Intégration du logiciel Karren et de sa méthodologie dans un contexte Manufacturing (Karren étant plutôt dédié à l’origine aux activités d’Engineering) + Enrichissement de la gamme de connecteurs

Sherpa : Une bibliothèque spécifique PhiSim pour la simulation des systèmes de fabrication et un modèle de simulation de la ligne de ferrage interconnecté avec l’optimiseur.
Bénéfices : Adaptation de notre méthodologie au processus de fabrication et évaluation sur les cas d’usages projet + Expansion du périmètre d’utilisation de Phisim sur la modélisation et simulation des processus de fabrication.

3DS : Un démonstrateur du modèle numérique pour le macro-planning d’une ligne d’assemblage (UC Naval Group)
Bénéfices : Implémentation dans la 3DEXPERIENCE de manière à y connecter des solutions tierces comme DPS, Papyrus ou Sherpa.

CEA : L’implémentation du langage pivot dans Papyrus et une IHM de saisie des données d’entrée dans Papyrus.

Les partenaires projets